Carnavaaaal - Rio de Janeiro

Publié le par Delph et Svin

Comme promis, on vous raconte notre séjour à Rio.

Après avoir fait la fête avec les amis de Monique le samedi, le dimanche matin nous partions pour la ville la plus célèbre du pays - qui n'est pas la capital (c'est Brasília), ni la plus grande (c'est Sao Paulo) -. Étant logés en Banlieue - à Nitoroi précisément - , il nous faut prendre un bateau pour arriver à Rio. Nous ne mettons pas de temps à entrer dans l'ambiance du carnaval car 90% des passagers sont déguisés et un groupe d'amis musiciens fait danser tout le bateau sur des rythmes de samba.

A peine débarqués, les chars du carnaval passent devant nous pour se rendre dans le sambodrome. (lieu où défilent les plus grandes écoles de samba de la ville)

Après une balade dans le centre ville qui n'a rien d'exceptionnel et où ça sent fortement l'urine (manque de toilettes publiques et carnaval obligent), nous partons à l'assaut du Christ Rédempteur plus connu ici sous le nom de Corcovado.

Mal renseignés, nous voulons prendre le funiculaire qui n'a pas de créneaux libres avant la fin de journée et qui est d'un coût non négligeable. On est jeune donc on commence à monter à pieds. Une voiture passe, on tend le pouce car ça ne coûte rien. Bien sympathique une jeune femme s'arrête et nous dépose à l'entrée. Le billet d'entrée payé (8€ contre 16€ avec le funiculaire), on entre dans une navette et il nous reste après que quelques marches à monter pour être au pied de cette immense statue. Une fois en haut, nous disposons d'une vue exceptionnelle sur toute la ville. La statue, elle, est plus impressionnante vue de loin car elle domine la ville. On l'a voit plus haute que tous les autres sommets et une émotion spéciale se dégage. Des images de Rio à la télé, on en a vu des dizaines mais alors en vrai.... Waouh !!

Rio c'est également des plages mythiques et pour terminer la journée on file sur celle d'Ipanema. Une foule immense nous y attend car il y a un bloque de carnaval. Partout dans la ville et durant une semaine, il y a des concerts sur des scènes ou des camions ambulants (c'est cela un bloque). Les jeunes cariocas (habitants de Rio) s'y réunissent pour y danser et draguer... Et surtout... Pour y faire la fête et picoler. Tout ceci dans une ambiance bonne enfant. En fait, le carnaval de Rio ça ressemble au plus grand festival de musique du monde. Il n'y a pas seulement les grands défilés qui passent à la télé comme on le pensait.

Après cette première journée bien remplie, le soir, c'est repos et discussions avec les parents de Monique et leurs amis qui se réunissent tous les soirs pour jouer au Burraco (jeu de carte proche du rami).

Lundi, Florent était cloué au lit avec de la fièvre. On passa donc une journée moins intense que la veille. On a tout de même effectué une visite de la ville de Nitoroi qui dispose de magnifiques poins de vue sur Rio.

Heureusement, le mardi la fièvre est partie. (probablement un coup de chaleur et de fatigue). Nous entamons la journée par une marche vers le Pao de Azucar (pain de sucre) - autre sommet mythique -. C'est quand même plus sympa de faire une petite marche en forêt que prendre le téléférique. Surtout qu'on a vu des micos tous mignons (petits singes). Arrivée en haut, encore un très beau panorama sur la ville et le Corcovado.

Pour se rafraichir direction la plage la plus célèbre du monde Copacabana. Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu l'idée d'y aller donc il y avait beaucoup de monde. Il faisait une quarantaine de degrés donc autant vous dire qu'on y est pas resté longtemps et que les terrains de foot étaient déserts. Les gens préférant rester sous les parasols. Nous avons vu des plages bien plus belles au Brésil et nous avons préféré sa voisine Ipanema mais ce qui est marquant c'est l'étendue de cette plage au beau milieu d'une métropole. Pour finir, avant de rentrer et de partir pour le carnaval, nous faisons un tour par l'escalier Selaron - conseillé par Morgane la collocatrice de Florent au Havre qui a effectué un périple similaire au nôtre il y a 2 ans -.

Comme évoqué, le mardi c'était le jour J pour nous. Et nous ne nous sommes pas contentés de regarder le défilé du carnaval mais nous y avons participé. En effet, notre couchsurfeuse connait la présidente d'une école de samba et nous a dégoté 2 magnifiques costumes. Nous avons donc défilé pour l'Académie de Sossego. Avec nous environ 500 personnes, 14 costumes différents et 2 chars. On a dansé et chanté comme on a pu et surtout on a bien rigolé. Il faisait une trentaine de degrés, les costumes étaient lourds et comme des gamins nous attendions le moment du départ avec impatience. Une fois partis, quel plaisir se fut durant les 30 minutes dans l'avenue. Un moment inoubliable !!! Ne faisant pas les choses à moitié nous défilions avec l'Académie vainqueur de la 3eme division. Ce qui signifie que l'an prochain celle-ci défilera dans le célèbre sambodrome parmi les meilleures. Autant vous dire qu'on aimerait revenir pour vivre ça même si on sait que le porte monnaie ne suivra pas.

Pour voir les costumes des autres groupes qui défilaient pour Sossego, cliquez sur les articles de presse en lien ci-dessous.

Mercredi nous quittions Rio plein de souvenirs dans la tête. Un grand merci à Monique et sa famille de nous avoir accueillis. Ils nous ont également aidés à manger notre seau de 5kgs de dulce de leche qui arrive bientôt à sa fin. Le dulce de leche est une nourriture sucrée typique d'Uruguay et d'Argentine dont nous sommes devenus addictes. (C'est à base de lait concentré et de sucre, on vous en fera quand on rentrera car ça ne se vend pas en France)

Après Rio nous avons donc mis les voiles vers Buzios chez Nathalia. Là-bas et à Cabo Frio, nous nous sommes baignés dans des eaux transparentes magnifiques au milieu des poissons. L'eau la plus belle qu'on ait vu pour le moment. A ce propos nous serons un moment sans voir la mer car nous partons dans les terres jusqu'au Pérou.

Enfin, ce week-end, nous sommes chez Jonathan et Leticia à Petrópolis, la ville des empereurs brésiliens. On y a découvert le palais impérial et un petit coin tranquille pour se baigner entre autres.

Prochaines destinations, Bonito et les chutes d'Iguazu.

Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Carnavaaaal - Rio de Janeiro
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NOEL ET ANNICK 23/02/2016 18:38

coucou de Mayenne
Un grand merci de nous avoir fait vibrer au son de la samba brésilienne, quelle chance, profitez de ces bons moments inoubliables. Grosses bises sous un ciel gris pluvieux.

Clarisse 19/02/2016 11:52

Coucou ! Le teint hâlé vous va super bien !! Vous êtes tout beaux tous les 2 !!
Des bises,
Clarisse

delphine 20/02/2016 02:28

Merci Clarisse!! Oui c'est plutôt agréable de passer l'hiver sous le soleil :) on a eu un peu chaud avec nos costume du carnaval mais c'était un moment unique! La bise aux collègues de la cce :)