Archipel des Galápagos - un rêve éveillé

Publié le par Delph et Svin

Le 23 juin au soir, nous passions la nuit à l'aéroport. Notre avion partant à 6h30, on ne voulait pas payer une chambre d'hôtel pour quelques heures de sommeil puis 25$ de taxi ensuite pour se rendre à l'aéroport (qui est situé à 1h du centre). Comment s'occuper toute une nuit dans un aéroport? Voici une liste de nos activités : manger, jouer aux dés, faire un tour des lieux, lire, écrire notre carnet de voyage et surtout dormir ou plutôt essayer...

Le lendemain, nous n'étions pas mécontents d'arriver, puis sitôt l'hôtel trouvé, de rejoindre une petite plage pour y dormir. Première journée plutôt calme mais nous avons quand même fait une petite balade au milieu de la flore désolée composée d'arbres blancs et de cactus. L'archipel étant volcanique le sol n'est souvent pas adapté aux grands arbres.

Nous avons passé les deux jours suivants toujours sur l'ile de Santa Cruz -la plus peuplée avec 11500 habitants -. Nous y avons visité le centre Darwin où sont accueillis quelques énormes tortues terrestres des Galápagos qui ont donné leur nom à l'archipel. Elles sont ici pour se reproduire et assurent leur travail avec un grand sérieux. Non loin de ce centre, nous avons profité d'une petite plage où un petit lion de mer est venu se baigner avec nous. C'est également un très bon spot pour le snorkeling - nage avec masque et tuba pour observer les poissons -. Autre plage un peu plus grande, celle de tortuga bay qui est entourée de mangroves. Nous n'y avons pas vu de tortue mais des petits requins. Enfin, nous avons nagé et observé les poissons à las grietas, une étendue d'eau d'un bleu magnifique située dans un canyon.

La vie sur place n'étant pas donnée, on a beaucoup cuisiné de poisson. Du thon mais également des filets d'un gros poisson rouge (voir photo, si quelqu'un a le nom de ce poisson, on est preneur). 3$ (2€50) les 500g c'est bon et peu cher. Vous verrez beaucoup de lions de mer sur les photos, ils adorent dormir dans les endroits publics proches de la mer notamment sur les bancs. Également, il y a de très nombreux iguanes marins qui passent leurs journées à bronzer mais qui plongent de temps en temps pour aller manger des algues. C'est le seul endroit au monde où l'on peut les voir.

Le lundi 27 à 7h30, nous embarquions sur un bateau pour 2h de traversée vers l'ile d'Isabela. Un calvaire pour nous deux et surtout pour Delphine à cause du mal de mer. Cette île de 1500 habitants est beaucoup plus tranquille. Nous y avons trouvé un autre bon spot de snorkeling où j'ai nagé avec un lion de mer très joueur. Ils sont très patauds sur terre où ils dorment 22h sur 24 mais très agiles dans l'eau où il vont pêcher et s'amuser. Sur cette île on a aussi fait une belle balade dans les marais où vivent des flamants roses encore plus beaux qu'en Bolivie. On a également visité le centre de croissance des tortues où naissent toutes les tortues terrestres de l'archipel. (L'arrivée de l'homme a vu l'arrivée de rats et d'insectes qui les empêchent de naitre dans la nature.) Elles passent donc 6 ans ici avant d'être relâchées sur l'ile où les oeufs ont été pondus.

Isabela était également notre lieu de départ pour une excursion où nous avons aperçu depuis le bateau où sur terre, des fous à pattes bleues, des pingouins, des requins à pointes blanches, des frégates au col rouge... Ensuite on s'est jeté à l'eau pour voir ces mêmes requins, des raies, des lions de mer, des étoiles de mer, un poulpe et des grandes tortues de mer. Une journée vraiment exceptionnelle et inoubliable. La plupart des animaux n'ayant pas de prédateurs il est facile de les approcher.

Le mercredi, dans l'après midi, après avoir pris des gélules contre le mal de mer, nous prenions le bateau pour rejoindre Santa Cruz et y passer la nuit.

Dès le jeudi matin, on mettait les voiles via un bateau à moteur pour San Cristóbal - 6000 habitants -. Là-bas nous avons marché jusqu'à un mirador avec vue sur une crique à l'eau turquoise en contre bas. C'est donc tout naturellement que nous nous y sommes baignés. On y a même nagé deux jours de suite avec tortues et lions de mer. Sur San Cristóbal, nous avons aussi fait une marche le long des falaises. Un décor plus sauvage avec une mer déchaînée et de nombreuses mouettes.

Après 3 jours sur cette île, nous revenions à Santa Cruz où nous avons retrouvé tous les amis rencontrés durant la semaine. Le 2 juillet, jour de mon anniversaire, nous avons fait la fête avec Olivier d'Antibes.

Le dimanche, après le quart de finale de l'équipe de France, nous avons rencontré Luc sur une plage. C'est un médecin originaire d'Haïti. Il nous a fait découvrir le caisson de décompression de sa clinique. C'est là où doivent se rendre les personnes qui remontent trop vite à la surface après une plongée. Le soir Olivier jouait de la guitare pour nous, Luc et d'autres amis locaux et argentins.

Lundi 4 juillet, c'est notre dernier jour mais on n'est pas très motivés à partir. On passe la journée avec des amis québécois rencontrés quelques jours plus tôt. Avec eux, on se rend dans un lieu où l'on trouve plein de tortues en liberté et un tunnel de lave. L'après-midi, nous sommes retournés sur la magnifique plage de tortuga bay mais cette fois pour nager avec des tortues et des petits requins à pointes noires. Le dernier soir, nous avons partagé un verre (ou plutôt quelques verres) de l'amitié avec nos cousins francophones qu'on espère aller voir très vite au Canada.

Mardi 5, le rêve éveillé se termine. Retour à Quito en début d'après midi puis demi journée de bus pour rejoindre Otavalo. Ville réputée pour son marché d'artisanat que nous avons visité. On est aussi allé voir un lac cratère magnifique avec deux ilots en son centre. Nous y avons fait une belle balade de 3h avant de rentrer en stop à l'arrière d'un pick up. Hier nous avons regardé le match dans un bar avec Yann un breton/parisien puis nous sommes allés voir une petite cascade.

Enfin, depuis ce matin nous sommes à Ibarra, une ville à l'architecture coloniale non dénuée de charme et aux musées intéressants.

Demain, nous rejoindrons la Colombie, l'ultime pays de cette aventure. Il est réputé comme le plus beau pour beaucoup de français rencontrés. On y sera jusqu'à notre retour en septembre avec sans doute une escale sur des îles colombiennes situées dans les caraïbes.

Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Archipel des Galápagos - un rêve éveillé
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mado 30/07/2016 19:10

Tu nous fais toujours rêver avec toutes ces belles photos .
Bisous à vous deux
Mado