Colombia

Publié le par Delph et Svin

Le 9 juillet, nous quittions l'Equateur pour la Colombie.

Dans le bus jusqu'à la frontière, nous retrouvons Laura, une canadienne rencontrée 2 semaines plus tôt à Mindo. Quel hasard. Elle nous accompagne donc avec son amie Juliette pour aller voir le cimetière de Tulcan où nous avons vu des arbres taillés en figures incas, animaux... Ensuite, on s'attendait à passer beaucoup de temps à cette frontière puisque la Colombie est assez réputée pour le transit de cocaïne. Finalement, ce fut la frontiere la plus facile à passer depuis le début du voyage. Un tour à chaque douane pour tamponner le passeport et c'était réglé, sans fouilles des bagages. Tant mieux car on a pu se rendre directement au sanctuaire de las Lajas, toujours accompagné de nos amies canadiennes. Il s'agit d'une belle église située au coeur d'un canyon. Une construction impressionnante élue plus belle église du monde par les journalistes anglais du Telegraph. Nous n'irons pas jusqu'à dire ça mais c'est vrai que c'est une belle prouesse architecturale. Le soir, nous l'avons aperçue illuminée puis nous avons dit aurevoir à nos compagnons du jour qui remontaient plus vite que nous le lendemain.

En effet, le dimanche, c'est final de l'Euro donc on fait deux heures de bus puis on s'arrête pour regarder le match. Une journée finalement perdue qui se termine bien tristement. Le lundi, fin de la route pour Papayan (6h) - la ville blanche - que nous visitions en fin de journée.

Après ce passage éclair à Popayan, nous partions pour San Agustin. 4h30 de route dont 2h30 de piste. Autant vous dire que c'est le dos tassé que nous sommes arrivés.

Une bonne nuit de repos plus tard, nous sommes allés visiter le parc archéologique qui regroupe de nombreuses statues funéraires construites entre le 1er et le 9 ème siècle par un peuple encore méconnu. De très belles oeuvres dans un cadre naturel plutot joli.

Le lendemain, nous continuions notre visite de la région avec une excursion en 4x4. Beaucoup de route - au milieu des champs de cannes à sucre et de café - pour découvrir : une rivière, deux autres sites archéologiques et deux cascades. Cette journée nous a aussi permis de rencontrer Lina et Alejandra, deux étudiantes colombiennes en voyage pour quelques jours.

Le vendredi, elles nous accompagnaient pour rejoindre le désert de la Tatacoa. Changement de climat assuré puisque depuis notre arrivée en Colombie, c'était plutot humide. Sur les 6h de bus, on s'est fait contrôler deux fois par la police qui est ultra présente et sur-armée en Colombie. On s'habitue donc à la croiser partout sur la route et dans les villes et villages. De notre côté, on ne ressent pas le danger. Bien au contraire puisque les colombiens sont avec les brésiliens les plus sympas du continent.

Le samedi 16 à 6h du matin, nous partions avec un guide et nos deux amies à la découverte du désert. Pourquoi si tôt ? Car dès 9h le soleil tape très fort. Ce désert se décompose en deux parties que vous pourrez distinguer sur les photos : la rouge puis la grise. Nous y avons découvert plein de formes rigolotes qui nous ont fait travailler notre imagination et beaucoup de sortes de cactus. Nous avons d'ailleurs gouté un petit fruit rose produit par l'un d'entre eux. Après 2h30 de parcours, nous avions terminé et c'est vers 9h qu'on quittait la forte chaleur du village de Villa Vieja et par la même occasion nos sympathiques amies colombiennes. En effet, n'ayant plus grand chose à découvrir ici, on partait pour Salento de l'autre côté des montagnes. 4 bus et 10h plus tard nous y étions.

Le charmant village de Salento est à notre grande surprise très touristique. Pas simple donc d'y trouver un hôtel et les prix y sont beaucoup plus élevés qu'ailleurs. S'il y a autant de monde c'est parce que non loin, se trouve la vallée de Cocora est ses immenses palmiers (les plus grands du monde). Nous avons donc pris une vieille jeep pour aller les voir puis, dans le même secteur, nous avons marché dans une forêt. Pas la plus belle rando du monde mais on a vu des petits toucans. En fin d'après midi, on s'est baladé dans le village.

Le village étant bondé, les prix élevés et le temps maussade, lundi, on repartait pour une journée de bus. 6h jusqu'à Medellin puis 2h30 jusqu'à Guatape où nous sommes depuis avant-hier. Le village est très mignon car très coloré et il y fait un temps parfait. Beau mais pas caniculaire. Hier matin, nous sommes allés au pied de la Piedra, une colline qui a une vue sur toute la région, ses lacs et ses cours d'eau. Comme on se sent très bien ici, que nous sommes fatigués de la route et que l'hôtel où on séjourne est super, on y est resté aujourd'hui. Pour cette dernière journée à Guatape, nous sommes allés dans un parc avec des jeux d'eau (kayak, parc aventure...) où on s'est bien amusé

On partira demain à la découverte de Medellin puis on prendra l'avion pour le nord du pays, Carthagène et la côte caribéenne. On espère dans les prochaines semaines faire du parapente et passer notre diplôme de plongée.

Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Colombia
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Etienne 21/07/2016 17:21

Tu as un short rose florent???? Mais qu'est ce qu'il t'arrive?