Toujours au milieu des deux pôles

Publié le par Delph et Svin

Après nos deux jours à Riobamba, nous avons rejoint Baños (la ñ se prononce gn) où le temps n'était pas meilleur. Nous avons tout de même loué des vélos pour partir à l'assault de la route des cascades.

Durant 18 kms (de descente), nous avons pu voir quelques cascades et nous sommes même passés au dessus de l'une d'entre elle via une tarabita - une cabine reliée à un cable qui servait d'antan à passer des marchandises d'un côté à l'autre de la montagne -. La dernière des cascades était la plus impressionnante et on a pu l'approcher de très près. Nous en sommes donc ressortis trempés. Pour ne pas arranger les choses, une averse tropicale s'est abattue sur nous. On est donc rentré en camion, pas assez courageux pour affronter la pluie et les côtes qui mènent au village. Sinon, Baños se nomme ainsi grâce à ses sources d'eau chaude naturelles, nous en avons donc profité pour nous détendre un peu dans les thermes.

Nous quittions ensuite Baños plus tôt que prévu suite au mauvais temps et mettions les voiles pour l'Amazonie. Tout du moins pour l'entrée de cette immense forêt. Nous avons pris une excursion qui nous a permis de naviguer sur le Rio Naco (un affluent de l'Amazone) puis nous avons marché en forêt avec un guide qui connaissait bien les plantes médicinales. On a découvert que le fruit du cacao n'a pas du tout goût de chocolat, que les termites sont des excelents anti-moustiques... En forêt, il est quasiment impossible de voir de gros animaux donc nous avons plutôt profité de la flore et des insectes, ainsi que des chants des oiseaux et d'odeurs très agréables. Ensuite, nous continuions notre journée par une descente de la rivière sur une grosse bouée (en réalité une chambre à air de tracteur). Rigolo mais pas toujours très rassurant dans les rapides. Le midi, nous avons dégusté un succulent poisson cuit à la vapeur dans une feuille puis ensuite nous avons appris à chercher de l'or et bien-sûr on va vous en ramener des kilos. Une journée très intéressante qui nous a donné envie de passer plus de jours au coeur de ce paradis vert malheureusement très menacé. Peut-être lors d'un prochain séjour au Brésil...

Après une ultime nuit dans le vacarme entraîné par des singes qui jouent sur les toits en tôle, nous repartions pour Baños (on a quand même fait un petit arrêt sur la route pour supporter les bleus). On a donc terminé notre visite de Banos par la Casa del Arbol. Le temps n'était, comme vous le verrez sur les photos , toujours pas au rendez-vous. Malgré ça, on a passé un bon moment en s'élançant dans le vide avec les balançoires que contient ce petit parc qui normalement détient une superbe vue sur un volcan actif.

Après cette halte, nous quittions définitivement Baños pour nous rendre à Latacunga qui est une base de départ pour la Laguna Quilotoa. Ce lac bleu/vert émeraude situé au coeur d'un cratère de volcan est tout simplement magnifique. Le vent souffle très fort donc nous avons rejoint le bas du cratère plutôt que d'effectuer une balade sur les crêtes. Un lieu que l'on recommande chaudement.

Un peu déçus par le climat équatorien, on s'est rassuré en regardant la météo française et surtout nous avons décidé de partir pour la région de Mindo où il règne un climat tropical. Là bas nous avons visité un jardin où nous avons appris plein de choses sur les orchidées naturelles- et non les espèces hybrides que l'on a dans nos maisons (désolé maman, ce ne sont pas des naturelles dont tu t'occupes) -. Dans ce jardin, il y avait également d'autres espèces de plantes rigolotes aux senteurs diverses et variées puis plein de colibris. Le second jour, nous empruntions de nouveau une tarabita pour aller decouvrir 7 cascades. La balade dans ce paradis de verdure était agréable jusqu'à ce qu'une forte averse vienne de nouveau perturber la journée. On rentrera donc plus tôt que prévu. Pour éviter la pluie, nous avons partagé un taxi avec deux québécoises mais comme vous pouvez le voir celui-ci était découvert donc nous sommes rentrés trempés mais on a tout de même bien rigolé avec nos deux compères. Je cite avec un accent québécois : "prendre un taxi pour ne pas être mouillés et finir trempés c'est quand même bien niaiseux"

Hier, nous quittions Mindo pour rejoindre Quito la capitale. Nous en avons découvert le centre ville aujourd'hui sous un beau soleil. Vous pouvez entre voir les photos de notre visite du palais du gouvernement où je viens de prononcer mon premier discours en tant que Président de l'Équateur et où j'ai salué la foule depuis le balcon. Demain, nous terminerons notre visite de la ville puis, vendredi, nous mettrons le cap pour l'archipel paradisiaque des Galápagos. 10 jours de vacances pour enfin nous reposer :) Au programme : bronzette, marche à pied, plongée avec les otaries, tortues, poissons colorés et peut- être même des manchots.

On vous racontera tout ça bientôt.

Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Toujours au milieu des deux pôles
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article