Au bout de la route un petit coin de paradis...

Publié le par Delph et Svin

Après avoir visité la ville imperiale de Petrópolis nous avons pris la route pour Bonito de l'autre côté du pays. Au programme, 1600kms pour nous rendre dans l'ouest brésilien.

Après les 3 premières heures de route, nous nous arrêtons à Itatiaia où Rodrigo et ses parents nous attendent (comme Monique, Rodrigo a 30 ans et il est revenu vivre chez ses parents depuis un an). Ana une couchsurfeuse allemande est de la partie également. Un mélange de culture et de langues pas toujours facile à suivre mais qui laisse place à de grands moments de rigolades. La première soirée s'est déroulée dans un bar sur des rythmes de samba accompagnés de cachaça (alcool traditionnel brésilien). Cettte boisson aura eu raison de notre compatriote européenne qui ne pourra pas se lever pour nous accompagner au parc national le lendemain. Dommage pour elle car nous y avons rencontré une petite grenouille orange, un écureuil, de belles fleurs colorées et surtout de magnifiques cascades. Le temps est couvert et l'eau un peu froide mais Florent avec son courage légendaire file s'y baigner. (on ne précisera pas qui écrit ces lignes). Le soir nous allons dans un bar pour écouter Rodrigo (qui exerce le métier de musicien) et ses amis jouer des musiques plutôt rock, jazz. Les filles ne reitereront pas la même erreur que la veille et se contenteront d'un soda.

Après avoir dit au-revoir à toute cette gentille famille, nous avons repris la route pour 800 kms jusqu'à Présidente Prudente une grande ville au milieu de nulle part. La bas Lindbergh nous a accueill 2 nuits. Il a vécu 6 mois à Rennes donc il parle bien français. Pour nous ce fut étrange de parler notre langue car ça faisait 2 mois que nous n'avions pas parler avec d'autres personnes en français. Ici nous nous sommes reposés et nous avons bien mangé. Nous avons également visité un petit zoo mais nous aurions préféré voir ces beaux oiseaux dans la nature.

Le week-end dernier, nous mettions fin à cette première étape de route. Arrivés à Bonito, nous nous sommes mis à la recherche d'une poussada (entre hôtel et maison d'hôte) puis nous avons réservé les excursions pour le week-end. C'est le hasard mais nous arrivons au début de la saison basse ce qui est une bonne nouvelle pour notre porte monnaie. Pour limiter l'impact du tourisme sur l'environnement toutes les activités sont payantes et soumises à réservation. Nous ferons 4 excursions en 2 jours. Samedi matin nous allions découvrir la grotte bleue qui tient son nom de la lagune d'eau cristalline qui borde son fond. Malheureusement, le temps était orageux et la lumière trop peu présente pour vraiment mettre en avant la couleur de l'eau. La visite était en portugais donc malgré nos efforts nous n'avons pas tout compris. L'excursion en valait tout de même la peine et les couleurs en vrai étaient plus lumineuses que sur nos photos. L'après-midi nous sommes allés nous baigner au milieu de grands poissons dans une rivière formant une piscine naturelle. Après cette journée nous comprenons pourquoi tous les brésiliens nous ont conseillé ce lieu.

Le dimanche, une grosse journée nous attentait encore, Le matin après avoir traversé une route de terre magnifique, nous arrivions au Buraco dos araras (trou des aras). Il s'agit d'un precipiste formée dans la roche où les aras se sont installés. Les perroquets sont au nombre de 120 à vivre ici. Nous en avons vu quelques uns de très prêts (ce qui est rare d'après notre guide). Leur plumage coloré au milieu de cette verdure est impressionnant de beauté. Nous étions privilégié car nous avions une guide pour nous 2. Après cette expérience inoubliable, une autre nous attendait. Durant 3 heures nous avons nagé dans une rivière où l'eau était aussi transparente que l'eau minérale. Nous y avons vu de nombreux poissons et même un alligator (photo la plus sombre dans l'eau). La végétation était également magnifique et malgré l'orage lors de la dernière heure nous en avons bien profité car la couleur de l'eau est restée inchangée.

N'ayant pas le budget pour faire plus d'excursions, nous quittions Bonito lundi. Nous pouvons désormais affirmer que Bonito es muy bonito comme il est coutume de le dire sur le continent. 800 kms nous séparent de Foz do Iguaçu donc nous effectuons une halte à Navirai chez Alessandro et Karen. (Oui oui vous ne rêvez pas, on a fait 2400kms en une semaine soit l'équivalent d'un Paris - Kiev). A Navirai pas grand chose à faire mais nous avons mangé un bon barbecue et Alessandro nous a parlé de l'histoire de cette ville qui vit de l'agroalimentaire et qui traverse une période économique difficile. C'est également ça qui est intéressant quand on a le temps pour voyager, on peut sortir des sentiers battus.

Mardi nous arrivions donc chez Wanderson, Caroline et Alexander à Foz do Iguaçu. Le lendemain nous découvrions cette merveille de la nature que sont les chutes d'Iguazu. Les pluies orageuses des derniers jours ayant rendu le débit de l'eau encore plus puissant, le spectacle était encore plus impressionnant. Difficile de décrire ces chutes, n'hésitez pas à regarder les photos et à venir les voir en vrai.

Hier, nous avions un programme un peu plus léger puis qu'étant tombés malade nous voulions nous reposer et vous écrire cet article qui on l'espère vous plaira. Nous sommes quand même allés voir un parc avec plein d'oiseaux colorés (toucans, aras, flamants roses...). On aurait préféré les voir dans leur habitat naturel mais c'est impossible pour certaines espèces en voie d'extinction.

Aujoud'hui, après un bref passage de frontière nous visitions les chutes d'Iguazu avec un "z" du côté argentin. C'était différent car de ce coté nous avions accès à des points de vue qui révèlent un peu plus la puissance des cascades. On vous conseille donc de vous rendre des 2 côtés. (si vous mangez sur place attention aux coatis qui sont très gourmands et rarement sympathiques).

A venir, la visite du nord ouest argentin toujours avec le soleil en prévision.

Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Au bout de la route un petit coin de paradis...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article