Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.

Publié le par Delph et Svin

Désolé on a tellement vécu de choses ces derniers temps qu'on a pas eu le temps de mettre le blog à jour plus tôt.

Depuis Salta, nous avons pris la route pour Cafayate. Et quelle route ! Celle-ci traverse la quebrada de las conchas. Encore une fois un sacré tableau que nous offre la nature avec une succession de montagnes aux formes géologiques et aux couleurs étonnantes. Vous reconnaîtrez peut être la gorge du diable, l'amphithéâtre, le crapaud ou encore la fenêtre. Cafayate étant au coeur d'une région viticole, nous avons visité une bodega (lieu où est transformé le raisin pour terminer dans nos verres) et déguster quelques vins.

Le lendemain nous nous sommes enfoncés un peu plus dans les montagnes au milieu d'un décor somptueux avant de passer aux ruines de las Quilmes. Quilmes c'est le nom de la marque de bière la plus consommée du pays mais c'est surtout le nom d'un peuple indigène qui a résisté de nombreuses années à l'invasion espagnole. La forme d'amphithéâtre sur le flan de la montagne que détient le village rendait l'invasion des espagnols difficile. Ensuite nous sommes passés au musée de la Pacchamama (terre mère) construit tout en pierre et céramique par un artiste local. Enfin, nous avons terminé cette longue journée à Tafi del valle chez Jorge. Grand changement climatique puisque nous avions très chaud dans le village d'Aimacha qui est le plus ensoleillé au monde (à coté de Quilmes) et très froid 45 mins plus tard à Tafi où il fesait 12 degrés. Une grande différence de climat et donc de végétation entre les deux versants de la montagne.

A Tafi del valle, nous avons marché sous la pluie avec notre hôte (avec vestes et bonnets). Jorge nous a montré la caserne des pompiers puisqu'il est lui même volontaire. Pas les mêmes moyens financiers et matériels ici que chez nous. Pas les mêmes interventions non plus car les pompiers en Argentine ne font pas de secours aux victimes. On a également appris à jouer aux échecs durant ces deux jours.

Nous n'étions pas malheureux de quitter la grisaille pour rejoindre la Rioja où nous avons fait une halte (après 500 kms) chez le très souriant Emmanuel. Nous nous y sommes baladés pour découvrir le barrage.

Après ces deux jours nous nous sommes rendus dans le parc Ischigualasto qui comprend de nombreuses formations géologiques surprenantes qui sont apparues il y a 250 millions d'années. Vous reconnaîtrez donc la vallée de la lune, le sous marin jaune, le champ de billes...

Le lendemain nous rejoignons le parc voisin de Talampaya. Pour ne pas attendre, nous avons pris l'excursion qui valait 3€ de plus et qui nous donnait le droit à un (enfin plusieurs) verre de vin. Pas désagréable de deguster un verre de malbec dans ce décor de rêve. Nous avons profité des peintures rupestres, du canyon et des autres formes géologiques durant une demi journée. De plus, un petit parc présente les dinosaures qui peuplaient la région quelques 300M d'années avant.

Après la visite de ces parcs, nous avons retrouvé la célèbre route 40 que nous avions quitté dans le sud de la Patagonie. Cette route traverse le pays du nord au sud sur 5000 kms. Cette fois ci, elle nous a mené chez Mariana à San Juan. Très sympathique, Mariana a joué le rôle de guide pendant 2 jours pour nous présenter la région et ses grands hommes. Avec elle, nous avons visité un nouveau paysage lunaire, les paysages verts au milieu du désert et une bodega pour déguster un nouveau type de vin. Visite qui plus est très intéressante.

Ensuite, l'heure était venue de nous rendre dans notre dernière étape argentine, la région de Mendoza (autre région viticole). Nous étions hébergés chez Juan et son colocataire Agustín. Ils vivent dans une grande maison où l'art tient une place centrale, musique, littérature, céramique... La maison est ouverte pour toute personne ayant envie de partager de bonnes ondes. Durant 3 jours, nous avons dansé le tango, écouté Juan et ses amis jouer de la musique, visité une dernière bodega, acheté quelques souvenirs et assisté à un match de foot de l'équipe locale. Les Godoy Cruz de Mendoza sont actuellement premier du championnat de première division et grâce a notre soutien et celui des 8000 fanatiques présents ils ont encore gagné 1 à 0. Le stade était loin d'être plein mais l'ambiance était impressionnante.

Mardi dernier nous avons pris la route pour quitter l'Argentine. Ce pays magnifique nous a offert un dernier paysage de rêve puisque la route est bordé de montagnes colorées et d'un lac bleu azur. De plus, nous sommes passés proche de l'Anaconcagua le sommet le plus haut hors Asie - rien de moins que 6962m d'altitude. Enfin nous avons pris une piste pour arriver à 4000m à la frontière symbolique entre les 2 pays voisins.

Depuis mardi soir, nous sommes à Santiago dans la ville où notre voyage a commencé il y a un peu plus de 5 mois. Nous avons retrouvé Gabriel et Gabriela ainsi que leurs enfants. Nous avons régler les dernières obligations administratives nécessaires à la vente de la voiture qu'on espère céder la semaine prochaine pour nous rendre dans le nord du pays et en Bolivie. Le hasard du calendrier nous a permis s'assister à l'une des plus belles affiches de football en Amérique du sud : Chili - Argentine. Malgré nos encouragements et ceux des 44000 chiliens présents, le Chili s'est incliné 1 à 2 contre les coéquipiers du génie Lionel Messi dont nous avons pu constater le talent pour la seconde fois.

Sinon, nous avons appris avec un peu de retard mais beaucoup de joie que nous sommes de nouveau tonton et tata d'une petite Lisa née le 20 mars :)

On espère vous retrouver pour un nouvel article très vite et dans un nouveau pays...

Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Du nord de l'Argentine à notre come back à Santiago.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clarisse 30/03/2016 15:48

Ehhhhh !!! Delphine !!!! Je t'ai vue !!!!! Tu as piqué une grappe de raisin !!! Rhooo ! hihihihihihi !